Le Sommeil Magnétique, l’ébauche de ma technique

Certains ici le savent, ça fait plusieurs années que je soigne les gens avec mes mains, bon et ma tête aussi, mais ça va de soi… En surfant pour approfondir mes connaissances, je retombe sur un article que j’avais écrit sur Equi-nox.net il y a près de 3 ans… Alors je vous le partage aujourd’hui un peu retravaillé. L’original d’il y a quelques années est ici.

Le sommeil magnétique, une hypnose énergétique

Je n’ai pas de sources à citer dans cet article parce que cette méthode est construite selon une logique que l’on m’a inculquée dans la famille et lors de rencontres avec des magnétiseurs.

Le blabla pour mieux comprendre à droite, la méthode à gauche.

Le sommeil magnétique a une approche similaire à l’hypnose étant donné que votre “patient” est en transe.

Premièrement, placez la personne à soigner dans un fauteuil confortable ou allongée (je recommande personnellement).
Une fois bien installé(e)s, placez vous à coté de votre patient, et commencez par des passes très lentes qui partent de la tête jusqu’à la gorge, puis le coeur, puis le bassin, et enfin jusqu’aux pieds (genoux suffisent la plupart du temps).
En même temps, visualisez les canaux énergétiques de cette personne se dilater et se gorger de fluide, diffusant toute énergie dans le corps entier, endormant votre patient.

Ca peut paraître logique, mais ça ne l’est pas pour tout le monde, alors je précise que les passes lentes amènent l’énergie à suivre le mouvement de vos mains, l’énergie circule lentement mais en plus grande quantité, avec un taux vibratoire élevé, ainsi on apporte beaucoup d’énergie décongestionnée au corps en faisant des passes très lentes. Des passes plus rapides feront forcément circuler l’énergie plus rapidement, ce qui est plutôt conseillé en cas de tentative de purification du corps. Là où les passes sont importantes, c’est que bien souvent on pense que c’est parce qu’on manque d’énergie que l’on a besoin de dormir, mais pour avoir pu expérimenter ceci avec mon syndrome de fatigue chronique, et pour avoir pu constater ceci avec divers clients (“patients”), la fatigue résulte surtout d’un trop-plein d’énergie (et donc d’informations) reçue de l’extérieur, et le sommeil permet de digérer cette énergie reçue. Ainsi en dilatant les canaux énergétiques, on amène le corps à aller chercher le repos de lui-même, on le prépare déjà à digérer le futur soin.

VISUALISEZ bien votre patient s’endormir.
Comme en hypnose, créez des étapes d’endormissement (ex: 1, vos paupières sont lourdes… 2, elles se scellent… 3, votre corps devient lourd… 4, cette lourdeur vous envahit.. 5, etc etc). Pour connaître les étapes d’entrées dans la transe, lisez par exemple traité de projection qui est disponible en bas de l’article, vous pourrez ainsi personnaliser votre méthodologie d’endormissement.

Cette étape de suggestion est essentielle. Le corps reçoit beaucoup d’énergie et il est souvent perdu face à ceci. Lui suggérer, en utilisant l’inconscient comme un outil de maniabilité du corps physique et éthérique, l’endormissement en dictant les étapes conforte le patient dans les sensations qu’il ressent, d’où l’intérêt de vous faire connaître les étapes d’endormissement, et de les expérimenter consciemment avant, pour mieux comprendre ce que vit le patient, et mieux l’accompagner dans cet état, qui n’est pas moins qu’un état de conscience où le cerveau émet des ondes bêtas, donc peu accessible au premier méditant débutant.

Une fois votre patient immobile et réceptif, demandez lui de vous dire d’une voix claire s’il dort ou non.
Parfois, il vous répondra non, il n’est pas assez endormi pour ne plus être conscient, mais assez pour recevoir votre soin. Admettez à voix haute que ça n’a pas été assez suffisant et refaites les étapes précédentes sans trop vous attarder..

Deux choses sont à souligner dans cette partie. Ici le patient comprend et analyse son état, jusqu’à maintenant il était passif et suivait ce que vous lui dictiez. Ce questionnement le remet en rôle d’acteur du soin, il comprend qu’il a sa conscience pour lui, et même si il est loiiiiiiiiin, qu’il vous répond “oui je dors profondément”, il saura qu’il a toujours la capacité d’analyse de ce qui se passe en lui, et ça le rassurera. En hypnose, il n’est pas courant que cette étape soit mentionnée, parce que le patient n’a pas a être acteur, il reçoit son nouveau “programme” par la suggestion et le met à exécution du mieux qu’il peut par la suite.

Ralentissez ensuite encore vos passes, et posez les questions qui peuvent aider le corps à s’harmoniser énergétiquement, travaillez sur les chakras de votre patient, et posez lui des questions claires qui peuvent lui faire prendre conscience de ce qui ne va pas, et dites lui de trouver une solution. Si un chakra est trop actif ou pas assez pour montrer sa couleur à son patient, résolvez les autres noeuds avant de retourner à celui-ci… S’il ne se manifeste toujours pas, demandez au patient de chercher en lui la couleur qui caractérise le chakra, il le trouvera et vous pourrez le faire travailler.

Eyes and Business 15Bon bien sûr, c’est à ce moment là qu’on peut juger du travail d’un thérapeute, il va aller chercher les bonnes choses en vous, bien vous les faire mariner, faire remonter quelques souvenirs, mais pas trop. Bref, c’est la partie intuitive où le thérapeute s’adapte au patient et c’est les actes énergétiques et psychologiques qu’il pose à ce moment précis qui vont déterminer le chemin que va prendre le patient et sa guérison éventuelle. Le sommeil magnétique n’est jamais qu’une technique pour faciliter l’échange énergétique.

Nos corps sont plus intelligents que nous le pensons. Si vous expliquez comment réagir à un corps lors d’un état d’inconscience, il réappliquera au quotidien cette solution, c’est d’ailleurs un principe utilisé par nombre d’ostéopathes, ils “programment” votre corps à un fonctionnement logique et non nocif et votre corps l’applique presque immédiatement.Lors d’un soin, vous programmez le corps de votre patient pour qu’il évacue ses traumatismes (tissulaires, émotionnels) et qu’il agisse différemment face à de futurs traumatismes.

Lorsque vous avez fini votre travail, ouvrez tous les chakras et demandez à votre patient de garder en mémoire l’harmonie avec laquelle ces couleurs et énergies travaillent et dites à son corps de toujours agir en fonction de cette harmonie.

Vous “enregistrer-sous” le dossier “inconscient/réaction” de l’ordinateur “cerveau du patient” les nouveaux paramètres énergétiques. Bon dit comme ça, ça paraît plus complexe encore que ça ne l’est. On vient de remuer, très souvent lors de ce genre de soins, des souvenirs difficiles, des noeuds émotionnels vieux de plusieurs années, des souvenirs brûlants et piquants, le patient est souvent bouleversé après, et il faut inculquer au corps que: le mental, c’est le mental, l’émotionnel, c’est l’émotionnel, et le physique, c’est le physique. Si tout se mélange, ça s’appelle de la somatisation et c’est 80% de nos bobos quotidiens. Donc le corps, pas bête comme il est, il va de suite adopter la solution qu’on lui propose: harmonie de chacun des chakras; afin de vite sortir de cet état de confusion émotionnelle. Le corps éthérique étant très malléable, associé à l’inconscient qui a enregistré avec brio la suggestion: adopter la perfection énergétique en cas de malaise de type “remué lors de telle séance”, devinez quoi? Ben ça donne une réaction énergétique parfaite: circulation du problème, assimilation de la solution, au lieu de la réaction précédente le soin: accumulation des problèmes, stagnation de l’énergie, canaux énergétiques surchargés, douleur physique et conséquences chroniques.

Pour réveiller votre patient, évacuez le “trop” en faisant une ou deux passes rapides et dites lui de se réveiller.

Au delà de 2 soins pour un même problème, si vous n’avez pas de résultats, n’insistez pas.

Je prends un exemple pour comprendre comment marche ce soin en simplifiant le dossier d’une patiente (qui a donné son accord à conditions que je ne parle que du nécessaire):

Racine sous actif, sacré sous actif, plexus solaire normal, coeur sur actif, gorge sur actif, 3e oeil sur actif et coronal normal
Cette patiente avait des coups de déprime réguliers sans réellement savoir pourquoi, et de fortes douleurs menstruelles. Sa 4e cervicale lui faisait défaut et de légères crises d’anorexie. TV=9500u.b

Après endormissement, je lui explique que la 4e cervicale est liée à une culpabilité, et que la culpabilité peut la mener à un auto-sabotage, donc anorexie.
Elle ne réagit pas. Je lui demande alors si cette cervicale est liée à son chakra sacré, elle me répond que oui. Je lui explique la fonction de ce chakra et lui demande s’il y a un lien avec sa culpabilité. Elle me parle alors d’un avortement. On évacue apres une légère discussion le traumatisme émotionnel de l’avortement et je travaille son sacré pour évacuer le traumatisme tissulaire. Elle me dit alors que son sacré est passé de brun à orange vif… Je passe à un autre chakra … etc

Juste après ce soin, son taux vibratoire etait de 12 000 u.b, et tous ses chakras suractifs. 2 à 3 jours après et 3 semaines à un mois après (un cycle hormonal et cellulaire complet) ses chakras étaient tous à peu près au même niveau d’activité et tous ses douleurs sont parties.
Pendant son cycle hormonal et cellulaire, et je l’imagine énergétique par la même occasion, elle a fini d’évacuer ses traumatismes physiquement, par diarrhée par exemple, et autres les premiers jours. Aujourd’hui 2mois et demi après le soin elle est en parfait accord avec elle-même et ses énergies.

Un peu de culture made in Thérapeutes

  • En hypnose comme en sommeil magnétique, vous ne pouvez incorporer une suggestion que l’esprit ne veut pas absolument pas dans l’inconscient de votre patient.
  • La transe est un état normal ou le corps est endormi et où la conscience est en “veille”, à tout moment votre patient peut se réveiller de lui même.
  • 80% des douleurs du corps sont une somatisation d’un trouble ou traumatisme émotionnel (bien entendu, quand je dis traumatisme, c’est selon votre corps, pas selon votre tête! Il n’assimile pas les choses de la même manière que vous, ce qui est traumatisant pour vous l’est pour votre corps mais le tout petit chat que vous avez vu se faire noyer par papa dans l’éther quand vous étiez petit(e), même si vous vous en souvenez à peine, peut avoir des conséquences sur votre corps).
Pour enrichir vos soins:

Langage émotionnel du corps, L’approche somato-émotionnelle Chemin de libération de Roger Fiammetti
Anatomie Subtile de Robert Zampregni
Traité de projection de Robert Bruce

Voilà, j’espère que cette méthode vous servira un jour! N’hésitez pas à commenter et à partager sur Facebook et Twitter cet article, ou simplement de vous en inspirer dans une idée d’auto-guérison 😉

Axelle

Axelle

L'Ésotérisme et les sciences fondamentales de l'énergie, de leur circulation l'Alchimie, les Runes, la Magie, la Philosophie, le Magnétisme ne sont plus une passion mais bien une part entière de ma vie depuis de nombreuses années malgré mon jeune âge. Ne supportant plus le mysticisme et le charlatanisme, je me suis lancée dans une quête de vérité et je vous emmène avec moi! On a une belle épopée à faire, et si l'aventure vous fait peur, avec le Laboratoire, vous pouvez suivre tout ceci depuis votre écran!
Axelle

1 thought on “Le Sommeil Magnétique, l’ébauche de ma technique

  1. Un grand Merci pour ces explications sur la technique pour amener un patient au sommeil magnétique. Je suis magnétiseur et guérisseur . Je souhaite parfaire l’aide thérapeutique que j’apporte par vos explications sur la manière de faire sur la levée des traumas et des douleurs que le corps recèle. J’apprécie vos explications claires et pratiques. Je vous remercie et vous sohaite une belle journée. Nordyne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *